La thérapie de l'écoute : témoignages

"Je chante beaucoup mieux"  Chantal M - retraitée - Blagnac

 

La cure d'écoute Tomatis a eu plusieurs effets sur ma voix, sur mes capacités et dans ma vie en général. Je pratique le chant choral et je me suis rendue compte que j'arrive mieux à "tenir" ma voix au milieu de celle des autres. Auparavant, je m'appuyais sur les chants des autres choristes, maintenant, grâce au fait que je m'entende mieux, ma voix est plus juste, plus sûre, plus stable. Cela me donne confiance et j'ose davantage chanter en solo ! Je retiens plus facilement les mélodies et les paroles. Je retrouve de mieux  en mieux la juste note.

Lors de mes cours de chant, ma voix se module plus finement dans les aigus, je sens vraiment le lien entre ma voix et ma façon de l'écouter. J'ai de plus en plus de plaisir à chanter en chœur et même seule, à travailler les prises de parole en public, la lecture à voix haute. Tout cela est très positif. La méthode du Pr Tomatis et l’accompagnement de Sylvie me soutiennet beaucoup dans mes apprentissages. Dans ma vie, j'arrive mieux à trouver mes ressources, je me sens plus positive, plus à l'écoute.

 

 

"Maintenant, je sais me prendre en compte"

Claire. M.T. Maman de 3 enfants, créatrice de bijoux. Vannes

Pour moi, il y a une grosse différence entre avant et après la cure Tomatis. C 'est surtout que je me prends plus en considération. Je me sens davantage indépendante par rapport aux autres et c'est tres concret. Je m'organise pour faire ce que j'ai décidé, j'arrive mieux à gérer mon temps entre les enfants et le travail. Je prends davantage conscience de mes besoins. Je me suis surprise à demander de l'aide alors que je n’osais pas le faire avant ! En fait, je relativise mieux. Avec les exercices d'auto écoute, j'ai commencé à aimer ma voix. J'ai adoré écouter la musique qui m'a donné de l'energie. La formule de l'écoute à la maison avec une suivi régulier est idéal.

 

 

" Je suis plus calme, j'arrive mieux à gérer mon trac"

Daniel D. Musicien, Bordes sur Arise

J'ai voulu expérimenter la méthode A Tomatis car j'ai une hyper sensibilité aux sons et manque de confiance dans mon travail. Après un bilan qui m'a aidé à me comprendre, j'ai suivi un programme d'écoute que Sylvie a spécialement adapté à mes possibilités d'écoute. Maintenant, les sons m'agressent moins, je suis plus détendu et j'ai des outils pour gérer le trac. L'écoute régulière m'a permis de structurer mon temps. J'ai plus de recul, je suis moins embarqué dans mes réactions et mon impulsivité.J'arrive à exprimer mes besoins. Je me sens plus paisible.

 

 

"Je suis plus à l'écoute, plus ancrée, en harmonie"

Gaëlle B. Administratif. Naveil

Gratitude pour la stimulation de l'écoute Tomatis et l'accompagnement de Sylvie. A la fois subtile et profonde, elle m'a permis de "renouer" avec moi même, de développer mon écoute intérieure, d'être plus centrée, plus stable, plus sereine. J'ai entrepris cette démarche car je me posais beaucoup de questions (trop!) dans mes relations avec les autres, que ce soit dans la sphère professionnelle, amicale ou familiale. Je doutais beaucoup de moi, de mon attitude, de l'irritation que je ressentais parfois et de la culpabilité qui pouvais s'ensuivre. (...) Aujourd'hui, alors que plusieurs semaines se sont écoulées depuis la fin des écoutes, je ressens les effets d'une transformation en profondeur et en douceur. Je me sens plus spontanée. M'écoutant davantage, je suis plus à l'écoute de ce qui m'entoure

 

 

Voici d'autres témoignages , sous formes de petites phrases spontanées des uns et des autres ou d'écrits plus longs, durant la stimulation de l'écoute ou à la fin. Nous observons des progrès dans des domaines variés.

 

Les adultes

 

Françoise, 35 ans :

 

" Je fais plein de choses facilement, tout coule, j'arrive beaucoup mieux à me concentrer"

 

Karine, 42 ans :

 

"j'ai réalisé que lorsque j'ai écrit mon projet professionnel, j'ai pu beaucoup mieux me concentrer qu'habituellement et trouver les mots justes. J'ai globalement plus de pertinence dans mon expression."

 

Maud, 18 ans :

 

"Pour la première fois, ma voix ne m'a pas lâchée lorsque je me suis exprimée en classe devant tout le monde"

 

Claude, 50 ans :

 

" Depuis que j'écoute, j'ai envie de m'habiller en couleur, ce qui ne m'arrive jamais d'habitude, cela est lié à mon moral. Je ne peux m'expliquer pourquoi, mais je me sens globalement plus confiante "

 

Gaétane, 20 ans :

 

"Mon dos va mieux grâce aux étirements que je fais pendant que j'écoute"

 

Karen, 48 ans:

 

"Je me sens davantage moi même, comme je ne l'ai jamais été. Je m'écoute plus, m'accorde plus de place, je me sens plus proche de mes besoins et j'apprends à les exprimer. Que ça fait du bien !"

 

Clotilde, 38 ans :

 

En sortant des exercices de voix : " Qu 'est ce que je m'entends mieux qu'avant, c'est incroyable !"

 

Nicole, 52 ans :

" Je n'ai plus de migraines ophtalmique depuis mon parcours d'écoute et je ne sens plus les sensations de dépressurisation de mon oreille droite. Ma voix est plus posée, on me dit que j'ai changé, que je suis plus tranquille, moins agressive "

 

 

 Carole, 38 ans

 

« je me sens beaucoup plus en sécurité, plus en contact avec moi. Du coup, les autres autour de moi prennent plus de responsabilités. J'ai recommencé à chanter et j'écoute beaucoup plus de musique. Mon écoute a changée, elle est devenue plus corporelle. Ecouter de la musique me nourrie. C 'est très agréable, comme une nouvelle ressource ».

 

Marie Hélène, 47 ans, accompagne la thérapie de son enfant (et fait son écoute aussi)

 

" je vois déjà beaucoup d'effets depuis que j'écoute : j'ai envie d'exprimer ma créativité ce qui ne m'est pas arrivé depuis bien longtemps !. Je suis plus organisée, plus efficace, je perds moins de temps. Le plus important : je ne suis plus fatiguée le matin quand je me lève, ça fait du bien !. Mon sommeil a changé de qualité . Écouter avec le casque et m'offrir ce temps pour moi : c'est que du plaisir !"

 

Agnes Baudéant , 44 ans :

 

" J'ai la nette sensation d'un voile qui se lève sur l'écoute de moi même, de reconnaissance de ma valeur, avec une clarté, une transparence qui légitimise ce que je ressens. Je me sens vraiment vivante. Je n'ai plus peur d'exprimer ma sensibilité, alors qu'avant, je me protégeais beaucoup. il y a plus de fluidité entre l'intérieur de moi et l’extérieur. Des retenues ont lâché. J'ai davantage confiance dans mon expression et je sais que mon expression  a de la valeur car elle est reliée à ma sensibilité. Avant la thérapie, ça jaillissait mais sans prendre l'autre en compte. j'ai maintenant envie d'exprimer en prenant l'autre en compte. J'ai encore besoin de faire des ajustements. Une nouvelle page de mon existence s'ouvre ! Je me sens moi - même ..."

 

 

Les enfants

 

Victor, 7 ans :

Sa maitresse signale qu'il arrive davantage à se concentrer. Il arrive à rester calme, même immobile et en silence quelques instants, ce qui ne se produisait pas auparavant. Elle dit " lorsque je lui parle : ça rentre !"

Sa maman observe qu'il est plus affectueux et plus tactile aussi.

 

Gabriel, 8 ans :

Sa maman : " Il a pris un livre tout seul pour la première fois. Il s'exprime davantage, s'affirme, prend une nouvelle place dans la famille "

 

Benoit, 11 ans :

Sa maman : " il n'y a plus de remarques et de punitions à l'école, il n'a plus besoin de faire le clown devant ses copains. Il se fait des défis de réussite "

 

Sylvain, 9 ans :

" Chez ma grand mère, je me suis fait une cabane et j'ai même dormi dedans ! maintenant je n'ai plus peur d'être tout seul "

 

Fanch, 10 ans :

Sa maman : "Il est plus mûr, il lit mieux, saute moins de mots et commence à avoir plus de copains"

 

Thibaud, 12 ans :

" J'arrive mieux à lire, je ne suis plus le plus lent de la classe. Maintenant, je lève la main pour répondre au prof, avant, je n’osais pas parce que j'avais peur de me tromper ou qu'on se moque de moi. "

 

Héléna, 8 ans :

Sa maman :" Héléna n'est presque plus "dans la lune", elle devient capable de s'organiser, d'anticiper. Lorsqu'on lui parle, elle intègre tout de suite et on est plus obligés de lui dire plusieurs fois la même chose. On dirait qu'elle a "atterri " ! ..."