L'intégration des langues étrangères

Nous sommes tous nés polyglottes !

 

L'oreille humaine a potentiellement la capacité d'entendre et d'analyser toutes les fréquences. Cependant, l'enfant se spécialise très tôt, dès l'écoute intra-utérine, dans les sons de sa langue maternelle, et se ferme aux sons qu'il utilise peu.

On ne parle bien une langue que lorsqu'on l'entend bien, c'est à dire lorsqu'on peut analyser les sons et reconnaître le rythme de la mélodie linguistique. Parler une langue c'est adapter son écoute aux fréquences spécifiques de la langue, car chaque langue contient des fréquences qui lui sont propres !

C'est ainsi que les français parlent en général mal l'anglais : dans le français, il y a peu de fréquences aiguës qui sont nombreuses dans l'anglais !

En éduquant l'oreille à capter les fréquences de la langue grâce au réglages de l'oreille électronique, celle ci se familiarise avec ce bain linguistique qui permettra au cerveau d'intégrer beaucoup plus facilement l'apprentissage (mémoire, expression, accent ...)