Mais qu'est ce qu'un éco- gîte ?

 "Les champs de l'écoute" est hébergé dans l'éco- gîte d'Espérou en Ariège

 

Vous pourriez bien vous demander : au fait, c'est quoi un éco-gîte ? Voici quelques éléments de

réponse. Etymologiquement, la racine grecque 'éco'renvoie à la 'maîtrise consciente et raisonnée des

ressources'. Un éco-gîte est une maison d'hôtes offrant tout le confort associé à un bâtiment conçu

et pensé en intelligence avec son lieu. Ce qui différencie notablement cette maison d'hôtes des autres

est essentiellement la prise en compte de l'environnement pour sa construction et durant la phase

d'exécution des travaux. Il s'agit, et c'est là tout l'art de cette démarche de nature écologique, de

créer le maximum de conditions positives pour minimiser l'impact sur l'environnement.

 

Les caractéristiques qui font d'un éco-gîte une maison d'hôtes écologique peuvent bien-sûr varier localement mais répondent toutes à un impératif d'économie, d'écosystème et d'éco ou bio-construction. Le bon sens en action ! A bien des égards, la création d'un éco-gîte peut s'avérer un jeu passionnant. Cela va du choix de l'implantation de la future maison, à son intégration harmonieuse avec le paysage pré-existant, aux matériaux de construction, en passant par la mise en œuvre. Vient aussi la question centrale de la gestion des ressources énergétiques liées à l'occupation des lieux par ses hôtes. C'est donc une démarche globale qui vise à redonner sens et beauté à l'environnement local.

 

La valorisation des ressources locales et l'utilisation de matériaux écologiques permet de soutenir et développer l'économie locale, via l'emploi de bois local (charpentes, menuiseries et isolation, il y en a pour tous les goûts), de sous-produits agricoles (bottes de paille pour la construction, laine de mouton, plume de canard, chanvre pour l'isolation, etc), de copeaux/granules de bois et bûches (issues de forêts en exploitation raisonnée) ou enfin des matériaux de construction locaux (pierre, chaux, bois de charpente, pigments locaux...).

 

La gestion de l'énergie est orientée vers les énergies renouvelables (solaire, bois...) pour éviter au maximum le recours aux énergies fossiles ou non renouvelables. L'accent est mis sur une consommation électrique minimale, le recours au chauffage électrique étant par exemple exclu.

 

La gestion de l'eau et des déchets font entrer le propriétaire et les hôtes dans une responsabilisation essentielle au regard des enjeux actuels, quand on sait la dépendance aux ressources de certaines villes ou certains villages...

 

Concernant l'eau, l'accent est mis sur sa récupération via citernes de récupération (eau de pluie) ou son captage (source), voire pompage (puits ou forage). Des efforts sont fait pour limiter le gaspillage d'eau potable : robinets équipés de réducteurs de débit, chasse d'eau à double débit voire toilettes sèches (le must), système de récupération des eaux usées via bio-filtration ou phyto-épuration. Ces installations devront mettre en oeuvre des dispositifs conformes aux exigences de la DDASS.

 

Enfin, la gestion des déchets passe par le tri sélectif du verre, des plastiques et cartons d'une part, et des déchets organiques bio-compostables d'autre part.

 

Durant le temps de vacances, d'une pause ou d'une formation, l'éco-gîte invite donc chacun à expérimenter un mode de vie sain et durable. Une façon facile et agréable de pratiquer l'eco-citoyenneté dans la joie et la bonne humeur, tous réunis dans un habitat sain, respirant et beau.

 

www.ecogitedesperou.jimdo.com

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0