Soigner la dyslexie avec la méthode Tomatis

« Sortir de la dyslexie avec la stimulation de l'écoute Tomatis »

 

 

Ecouter, c'est bien plus qu'entendre «  disait le professeur Tomatis, ORL, créateur de l'Audio psycho phonologie. En effet, il s'est rendu compte que les enfants à qui il a fait un test d'écoute et qui avaient des problèmes d'apprentissage de type dyslexie, avaient des difficultés d'écoute.

 

Une écoute qui est « mal réglée » c'est à dire que l'enfant, tout en entendant bien, n'analyse pas correctement les sons, ne permet pas un décodage correct des sons lus.

 

Qu'est ce l'écoute ?

 

D'apres Paul Madaule, qui a travaillé longtemps aupres du Professeur Tomatis, l'écoute est « l'aptitude à accorder notre oreille et à positionner notre corps de façon à capter les informations de notre chois et à laisser de coté ( ou à nous proteger) des informations non désirables. Dans le cas du langage écrit, les yeux deviennent le prolongement de l'écoute »

 

Améliorer l'écoute pour mieux lire et écrire

 

C'est la fonction visuelle en relation avec la fonction auditive et vestibulaire qui nous permet de lire et d'écrire. En effet, une lettre est la traduction graphique d'un son. Si les sons du langage ne sont pas bien intégrés, (quand l'intégration de l'information sonore est trop lente ou que la discrimination auditive est trop floue) le mot écrit décodé par l'oeil ne trouve pas de sens ! et la lecture est lente, hésitante ou approximative. Ce qui est le cas pour les enfants atteints de dyslexie.

 

Dans ces situations, l'attention et la concentration sont de courte durée.

 

 

Comment améliorer l'écoute ?

 

La méthode du professeur Tomatis consiste à stimuler, à l'aide de musique thérapeutique, les muscles de l'oreille moyenne, responsables de la « mise à l'écoute »

 

Non seulement la musique stimule le cerveau dans la globalité, mais elle permet de détendre l'individu dans la globalité par son action sur le muscle vagal.

 

Dans chaque cas, un bilan de l'écoute est réalisé afin de determiner dans quelle mesure la stimulation de l'écoute sera adaptée dans la forme et sa durée à l'enfant en difficulté.

 

 

Dylexie : Orthophonie ou méthode Tomatis ?

 

Il est très utile de commencer le traitement de la dyslexie par un bilan de l'écoute de façon à voir si l'enfant a une oreille «  fermée » ( c'est à dire, incapable de bien discerner précisément les sons) Si cela est le cas, il est souvent judicieux de commencer par proposer la stimulation de l'écoute. Lorsque l'oreille s'est « ouverte » les séances d'orthophonie ont beaucoup plus d'efficacité.

 

Il s'agit bien d'approches complémentaires. La stimulation de l'écoute ne remplace pas l'orthophonie.

 

Comment se déroule la stimulation de l'écoute Tomatis ?

 

Le bilan Audio Psycho Phonologique

 

Celui çi comporte différents tests qui feront apparaître le potentiel et les difficultés de l'enfant

 

La cure d'écoute réceptive :

 

Elle consiste à écouter de la musique ou des sons avec un casque spécifique qui permet d'entendre par les oreilles et par les os (vibreur). cela permet une gymnastique auditive qui doit avoir lieu un certain nombre d'heures : en général une session de 20 à 30 h à raison d'une heure par jour à la maison (comme au centre « Les champs de l'écoute » de Sylvie Petitjean, ou en intensif sur place ) ou en plusieurs heures par jour dans un centre.

 

La cure d'écoute expressive :

il s'agit, grâce à un matériel spécialisé, de permettre à l'enfant de lire ou de répéter des mots ou des phrases en écoutant sa voix. Cela active « la boucle audio phonatoire » si bien décrite par le professeur Tomatis.

 

Lorsque les observations de l'enfant montrent sa progression ainsi que les courbes de ses tests d'écoute, la cure s’arrête.

 

Les progrès des enfants

 

Bien souvent, nous observons ainsi que les parents, que les enfants qui reçoivent la stimulation de l'écoute, sont plus calmes, plus posés, ou bien plus vifs dans leur compréhension, leur raisonnement, leur expression. Soigner la réception des sons permet une meilleure expression. Cela est aussi vrai pour les adultes ! Bien des enfants deviennent plus autonomes, plus « mûrs »

 

lire : témoignages   

        le bilan

 

Article top santé de mars 2017

 

A.A. Tomatis : " l'oreille et le langage" Éditions du Seuil 1963

 

Ronald D Davis " Le don de dyslexie" La méridienne, Editions Desclée de Brouwer

 

Elisabeth Nuyts : "dyslexie, Dyscalculie,Dysothographie, Troubles de la mémoire, Prévention et remèdes